J’ai toujours eu un malaise, un problème d’estime au niveau de mes capacités manuelles. On sait tous qu’un « homme » doit être capable de faire de la rénovation dans la maison, de réparer la fuite d’eau du robinet, de changer une crevaison et de refaire sa toiture avec une gang de chums. On le sait tous, ou du moins la société nous fait croire que c’est normal, que ce sont des tâches de mecs. Si en plus vous travaillez comme pompier, vous DEVEZ être capable de réaliser ces tâches.

Hé bien aujourd’hui, je vous le dis, je ne suis pas un gars « manuel ».  Oui je suis capable de changer une crevaison ou réparer un évier. Mais ça va me prendre 2 fois plus de temps que la moyenne, je vais sacrer, je vais « botcher » et je vais finir par appeler Bob pour qu’il vienne m’aider. Ne vous en faites pas, je n’hésiterai jamais à entrer dans une maison en feu ou sauter à l’eau pour aider quelqu’un ou combattre un feu. Mais j’ai choisi d’être un chef parce que je crois que ma force est de gérer sur les lieux d’un incendie et je sais pertinemment que les pompiers avec qui je travaille sont meilleurs que moi pour effectuer le combat!

D’autres clichés?

Continuons dans les clichés machos. Hé oui, j’aime les mini-vans, je trouve que c’est pratique, que ça roule bien et que ça ne consomme pas trop. Et vous savez quoi? J’ai un vieux Durango 2004 qu’on pourrait affectueusement nommer le grand pétrolier, et j’espère le garder pour encore 15 ans, au grand désespoir de ma blonde.  Je ne suis pas un trippeux de voiture sport ni de gros moteur et heureusement que j’ai confiance en mon garagiste car je serais anxieux de me faire passer un sapin si j’allais faire réparer mon Durango ailleurs car je ne connais rien à la mécanique.

Je n’ai jamais écouté de ma vie un match complet de hockey à la télé, j’en ai rien à foutre du superbowl et j’hésite toujours à savoir si Bergevin est la mascotte du Canadien et si Badaboum est le DG. J’aime bien la pêche et la petite chasse, mais principalement pour être dans la nature et pour le défi, pas pour la prise.

Pire que tout? J’aime le jazz!

Groupe de jazz sur Frenchman street, Nouvelle Orleans.

Soyez honnêtes.

Allez, soyez honnêtes, avec ce que vous venez de lire, certains d’entre vous se sont dit que je n’étais pas un vrai gars. Je suis aussi persuadé que certaines d’entre vous ne voudraient pas d’un gars comme moi comme conjoint. Parce que je n’entre pas dans les standards, dans les clichés.

J’aimerais maintenant que vous pensiez à vos enfants ou vos neveux ou nièces. Pensez à leurs loisirs, leurs intérêts et leurs passions. Quels sont-ils? Est-ce que vos enfants entrent dans les standards? Avez-vous déjà poussé discrètement votre garçon de 10 ans à ne pas mettre de gilets roses? Avez-vous déjà dit à votre fillette de ne pas salir sa jolie robe pendant que ses frères se chamaillaient au sol?

Avez-vous déjà dit à votre garçon qu’il lançait comme une fillette ou acheté une poupée à votre fille alors qu’elle voulait un tracteur en jouet?

Je suis chanceux d’avoir eu des parents qui m’ont encouragé à être qui je voulais être. Oui j’ai une photo de primaire avec un gilet de laine rose (bon ok, celle-là je la laisse cachée dans le fond de l’album car avec la coupe de cheveux avec les nouvelles palettes qui repoussent, je n’étais pas à mon meilleur), oui j’ai joué aux Barbies avec les filles Grenier qui demeuraient derrière chez moi, mais j’ai aussi joué aux cowboys qui cambriolent des banques et j’ai lancé des vers de terre sur l’école.

Mon père a bien essayé de me montrer la rénovation, mais c’était un supplice. Il n’a donc pas insisté car il savait que je n’avais pas d’intérêt. Est-ce que je m’en porte plus mal aujourd’hui?

Le bonheur ou les clichés?

Pensez à vos enfants, vos neveux et vos nièces. Que souhaitez-vous pour eux? Qu’ils soient heureux ou qu’ils répondent à tout prix aux clichés des genres? Évidemment, il y a des mouvements naturels qui poussent les garçons et les filles vers des intérêts différents, je le constate avec mes propres enfants. Il est aussi fort possible que votre fils adore frapper avec son marteau et que votre fille aime changer les vêtements de ses poupées et tant mieux s’ils sont heureux. Mais il est aussi possible que votre fille se promène avec une robe, une épée et un arc en criant qu’elle est Wonder Woman et c’est parfait ainsi!

C’est rendu à 40 ans que j’ose dire ouvertement que je n’ai pas de talent ni d’intérêt dans la réno, les moteurs ou le hockey. Parce que rendu à 40 ans, je me fous un peu plus du jugement des autres et de ne pas faire partie du standard. C’est rendu à 40 ans que je peux aussi dire ouvertement que je me suis fait chier pendant 20 ans. 20 ans à essayer de me convaincre que j’étais dans l’erreur et que normalement j’aurais dû être capable de construire une remise, 20 ans que j’ai accepté de me faire « agacer » par les autres parce que j’avais besoin d’aide pour faire une soudure.

Je suis chanceux que mes parents m’aient appris à avoir confiance en moi! Ferez-vous pareil avec vos enfants, vos neveux et vos nièces? Respecterez-vous leurs forces et leurs faiblesses sans tenter de les dénaturer? Je l’espère parce que de toute façon, la société se chargera d’essayer de les faire entrer dans le moule des standards, peu importe leurs différences.

Je suis un créatif, un innovateur, un intense. J’aime aider les autres et je suis un passionné. L’adrénaline, les défis font partie de ma vie mais aussi prendre le temps de lire! Ne me demandez pas d’avoir du plaisir à poser de la céramique ou changer un muffler et je ne peux assurément pas construire une remise tout seul.

Mais si avec mes mots je peux construire une réflexion chez mes lecteurs…

 

 

Photo  titre de Dmitry Ratushny sur Unsplash

Photo musique  de Robson Hatsukami Morgan sur  Unsplash

Please follow and like us: